«Le Bourgeon garantit la qualité et fonde l’identité»

Le Bourgeon garantit des produits bio sans compromis – chez les producteurs comme chez les preneurs de licences, qui tous misent sur le Bourgeon parce qu’il ramène l’équilibre entre les intérêts de l’homme, de l’animal et la nature.

« La Suisse, Pays Bio reste notre vision. Sur la voie qui y mène, nous voulons avoir 25% de fermes bio d’ici 2025. » Urs Brändli, Président

Les délégués de Bio Suisse ont adopté en novembre 2017 la stratégie Avanti 2025 et se sont ainsi donné des objectifs amitieux: d’ici 2025, au moins le quart des entreprises agricoles suisses doivent être certifiées bio (2017: 13,6%). Au moins mille preneurs de licences ou utilisateurs de la marque doivent travailler avec le Bourgeon, et la part de marché des produits fabriqués selon les normes de Bio Suisse doit atteindre au minimum 15% (2017: 9%).

Bio Suisse reste le leader thématique pour le bio – du champ à l’assiette. Nous ne sommes plus dans une niche, mais nous sommes une référence dans la production, la transformation, le commerce, la consommation et la société. Nous faisons partie du mouvement pour le développement durable et nous sommes un partenaire important.

Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir à la lecture de notre rapport annuel et nous espérons que vous continuerez l’année prochaine de vous engager avec nous pour les besoins centraux de l’agriculture biologique et durable.

Urs Brändli, Président de Bio Suisse

Daniel Bärtschi, Directeur de Bio Suisse

Voici ce que disent nos producteurs et preneurs de licence

Rapport Vorwort Dieter Scheibler
Dieter ScheiblerProducteur, Oftringen AG

«J’ai grandi dans une ferme biologique et le bio est pour moi la première forme de production agricole. Le fait que de nombreux et nombreuses collègues se sont reconvertis au bio me réjouit. Et pourtant ce n’est pas aussi simple qu’on le croit. La reconversion nécessite temps et patience. Et pour moi il est décisif de s’identifier avec l’agriculture biologique. C’est la production durable et pas la plus-value financière qui doit être au premier plan. Pour l’agriculture biologique en Suisse, c’est le seul moyen de continuer de progresser et de garantir une haute qualité du produit.»

Rapport Vorwort Alberto Bianchi
Alberto BianchiProducteur, Arogno TI

«Pour moi il est important de travailler avec et pas contre la nature. Cela me procure de la joie et me rend heureux. Je pense que l’évolution de l’agriculture biologique est positive. Le nombre de fermes bio augmente chaque année au Tessin. La reconnaissance par les consommatrices et les consommateurs ainsi que leur confiance dans le Bourgeon augmentent. C’est très important pour moi qui suis producteur. Ce que j’entends sans cesse des la part des collègues: le contrôle annuel est trop cher pour les très petites fermes. Cela mérite réflexion, car le Tessin compte beaucoup de petits domaines agricoles.»

Rapport Vorwort Valerie Cavin
Valérie CavinProductrice, Malans GR

«Le Bourgeon est un label de qualité qui me donne une identité comme productrice. Je suis très confiante dans l’agriculture biologique suisse. Elle va continuer de progresser, mais elle ne doit faire aucune concession sur la qualité. Elle doit être à la fois durable et novatrice, joyeuse et dynamique. Et proche des consommatrices et des consommateurs. Je trouve important de rechercher activement le dialogue avec eux. Pour ce qui est des nouvelles tendances, Bio Suisse peut encore mieux nous soutenir en tant que producteurs Bourgeon – dans la commercialisation comme dans la production.»

Rapport Vorwort Matthieu Glauser
Matthieu GlauserProducteur, Champvent VD

«Au début de l’année 2017, plus de 100 entreprises se sont tournées vers l’agriculture biologique en Suisse romande. Je pense que cela va continuer dans ce sens, car les paysans conventionnels voient qu’il est possible de gérer une ferme en agriculture biologique et que ça fonctionne même plutôt bien. Une pression sur les prix pour les producteurs pourrait survenir passagèrement. Mais si Bio Suisse soutient bien les organisations membres et gère bien les marchés et les prix pendant cette période, je pense que l’on pourra éviter une chute des prix, ce qui est important, car les producteurs Bourgeon auraient du mal à en ressortir.»

Rapport Vorwort Michael Scheidegger
Michael ScheideggerCoop

«Avec Naturaplan, Coop mise sur le Bourgeon depuis 25 ans. Ce que cela signifie pour nous? Du bio sans compromis. Notre assortiment compte aujourd’hui près de 2800 produits Bourgeon, ce qui nous permet de proposer à nos clientes et à nos clients une alternative bio dans pratiquement tous les secteurs. Nous continuons de développer sans cesse l’assortiment Naturaplan et nous saisissons aussi les opportunités des tendances alimentaires. Coop apprécie le Bourgeron en tant que leader des labels bio. Il est important pour nous que Bio Suisse continue de motiver les paysans à la reconversion bio et qu’elle puisse réagir rapidement à l’évolution des marchés.»

Pablo Bobrik
Pablo BobrikBiberevents

«J’entends souvent dire qu’il est difficile de faire de la restauration avec le Bourgeon. Je peux seulement dire que chez moi ça marche. Le Bourgeon est ma philosophie et j’y vois mon avenir pour Biberevents. Je fais certifier tous mes produits par Bio Suisse. Deux d’entre eux ont même obtenu dernièrement le Bourgeon Bio Gourmet. Cela me montre que je suis sur la bonne voie. Il est vrai qu’il n’est pas facile de miser à 100% sur le bio dans la restauration. De nombreux consommateurs ignorent le travail que ça représente. Bio Suisse pourrait encore mieux les informer à ce sujet.»

Rapport Vorwort Anton Stutz
Anton StutzEmmi

«Plus de 10% du lait transformé par Emmi est du lait Bourgeon – tendance à la hausse. Car toujours plus de consommatrices et de consommateurs sont conscients de leurs responsabilités et achètent des produits bio. La progression de leur intérêt, en particulier pour les produits laitiers bio, nous permet d’avoir un vaste assortiment qui à son tour nous permet d’offrir aux clients une plus-value et, en tant qu’entreprise, d’assumer notre responsabilité à l’égard de l’homme et de la nature. Nous élargirons encore l’assortiment en cas de demande. Bio Suisse nous aide avec beaucoup de compétence lors de la certification des nouvelles recettes.»

Rapport Vorwort Thomas Portmann
Thomas PortmannSteiner Mühle

«Le Bourgeon est une marque forte et connue. Le moulin Steiner achète et transforme environ 90% de produits Bourgeon, et cela depuis la création de Bio Suisse en 1981. La demande est là et nous tablons sur la certitude qu’elle continuera de croître. Il y a de nombreux produits qui ne sont pas encore disponibles en qualité Bourgeon. Notre assortiment sera complété au fur et à mesure de l’évolution des besoins des marchés. Le contact personnel avec Bio Suisse est une aide précieuse et très importante pour nous, ce qui favorise la compréhension mutuelle pour les défis qui se posent tout au long de la chaîne de valeur.»

Bio Suisse s’engage à plusieurs niveaux pour que les denrées alimentaires soient produites de manière durable:

1Nous renforçons l’agriculture biologique

Bio Suisse est l’organisation faîtière des paysans bio de Suisse. Les paysans Bourgeon pratiquent une production animale respectueuse, favorisent la biodiversité et renoncent aux engrais chimiques et aux pesticides de synthèse.

2Nous garantissons la qualité des produits

Bio Suisse octroie le Bourgeon à des entreprises agroalimentaires, commerciales et de restauration qui respectent le Cahier des charges de Bio Suisse: fabrication douce, peu d’étapes de transformation et pas de colorants ni d’arômes.

3Nous favorisons un plaisir gustatif durable

Bio Suisse s’engage pour que les consommateurs puissent profiter de denrées alimentaires biologiques de haute valeur. Des contrôles indépendants garantissent une fabrication soigneuse et respectueuse de l’environnement ainsi qu’un commerce équitable.

Partager la page